Sapeur-pompier volontaire (SPV)

sapeur-pompier volontaireEn France, ils sont plus de 194 000 hommes et femmes au service des autres. Ils se sont engagés sur leur temps de repos, en plus de leur travail ou parfois de leurs études. Courageux, solidaire, bien-vaillant, ils sont sapeurs-pompiers volontaires.

Les conditions d’engagement

L’engagement en tant que sapeur-pompier volontaire est acte citoyen libre et consenti. Par le décret relatif aux sapeurs-pompiers volontaires, il existe certaines conditions qui sont :

  • Avoir au minimum 16 ans (consentement écrit du représentant légal obligatoire)
  • Résider en France et être en situation régulière au regard du service national
  • Casier judiciaire vierge
  • Être en bonne forme physique et ne pas avoir de problèmes médicaux

Pour le grade de lieutenant, le candidat devra avoir au minimum 21 ans, disposé d’un bac +2 au minimum. Bac +3 pour le grade de capitaine.

Pour le SSSM, il vous faut : détenir le diplôme correspondant à votre métier (médecin, infirmier, vétérinaire, pharmacien, psychologue) et être inscrit à l’ordre de référence défini par le code de la santé publique. L’engagement des étudiants en médecine est admise en deuxième année du deuxième cycle (soit la 4ème année) ou admise au troisième cycle (soit la 7ème année) pour pouvoir participer aux activités du service.

Source :
Loi n° 2011-851 du 20 juillet 2011 relative à l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires et à son cadre juridique.
A consulter sur www.legifrance.fr

Conditions d’aptitude physique et médicale

Le recrutement des sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels doit répondre à certains critères concernant les conditions d’aptitude physique et médicale. Vous pouvez retrouver les conditions d’aptitude médicale pour les sapeurs-pompiers volontaires et professionnels sur notre page dédié.

Obligations relatives à l’engagement de sapeur-pompier volontaire

Un sapeur-pompier est engagé sur une période de 5 ans, tacitement reconduite. La première année reste une année probatoire pour lui. Le métier de sapeur-pompier s’exerce avec discrétion et obéissance avec un sens de la discrétion et dans le respect des dispositions législatives et réglementaires et notamment de la Charte nationale du sapeur-pompier volontaire.

Chaque renouvellement sur l’engagement est soumis à une vérification périodique des conditions d’aptitude médicale et physique.

Le sapeur-pompier volontaire bénéficiera d’une formation initiale puis d’une formation continue et devra se perfectionner tout au long de sa carrière.

Dossier de candidature

Si vous souhaitez vous engager, il suffit d’adresser votre candidature au centre de secours de votre ville avec une lettre de motivation, un CV et si possible les photocopies de diplômes ou d’attestation de formation.

A savoir

Le statut des sapeurs-pompiers volontaire sont identiques à tous les départements.

Les critères de sélection et modalité de compétences dépendent de chaque services départementaux, d’incendie et de secours.